L'accessibilité des bâtiments

L'accessibilité des bâtiments
© Boris Djuranovic - Fotolia.com
  1. Accessibilité aux personnes handicapées, à mobilité réduite ou âgées
  2. La continuité de la chaîne du déplacement
  3. Ressource

Accessibilité aux personnes handicapées, à mobilité réduite ou âgées

Les personnes en situation de handicap sont les premières concernées par l’accessibilité des bâtiments. Les déficiences recensées entraînent différents besoins :

  • usage adapté des équipements et des commandes (déficience motrice)
  • guidage, repérage et sécurité renforcés (déficience visuelle)
  • signaux visuels, qualité acoustique, visiophonie (déficience auditive)
  • balisage et signalétique adaptés (déficience intellectuelle)

L’accessibilité prend aussi en compte les personnes dites à mobilité réduite (PMR), qui ne bénéficient plus de toutes leurs capacités : ce sont les personnes âgées (de plus en plus nombreuses) ou vite fatiguées, les femmes enceintes ou se déplaçant avec une poussette, les personnes blessées (membre plâtré, béquilles), de petite taille, très corpulentes, etc. Notez que le sigle PMR, jugé dévalorisant, est de moins en moins utilisé.

Si l’image du fauteuil roulant et celle de l’aveugle restent très présentes dans les esprits, l’accessibilité des bâtiments et l’adaptation des logements au sens le plus large doivent permettre à chacun, quelles que soient ses facultés, et jusqu’à un âge avancé, de conserver :

  • son autonomie (maintien à domicile dans un logement adapté)
  • sa liberté de circulation (accessibilité des Etablissements recevant du public, des logements collectifs et de toutes constructions dans l’idéal)

La continuité de la chaîne du déplacement

Le parcours ne doit pas être entravé entre l’extérieur (accessibilité de la voirie, des transports, de l’emplacement de stationnement) et l’intérieur du bâtiment (sas, commandes d’ouverture). Il doit aussi permettre à tous de :

  • se repérer et s’orienter
  • communiquer et participer
  • se déplacer
  • se sentir en sécurité
  • accéder aux services

Les nouvelles règles d’accessibilité s’imposent donc pour rappeler qu’un bâtiment ne doit pas seulement être pensé en tenant compte de ses performances, de son fonctionnement ou de son cycle de vie, mais aussi en termes de confort, d’accueil des personnes et de sécurité, sans aucune discrimination.
La mise en accessibilité des bâtiments vise donc à faciliter leur accès à tous les publics en permettant à chacun, avec la plus grande autonomie possible, de circuler, d’accéder aux locaux, d’utiliser les équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier des prestations au même titre que les personnes valides.

Avantage induit de la mise en accessibilité : la qualité d’usage s’améliore pour tous !

Ressource :

  • Retrouvez tous les textes réglementaires, les circulaires illustrées ainsi que des questions / réponses sur le site internet gouvernemental www.accessibilite-batiment.fr